BÉNÉFICIEZ DE 5% DE RÉDUCTION DÈS 200€ D'ACHAT

Scutea RH 67 - Soutien les infections virales, détoxication hépatique

Scutea RH 67 - Soutien les infections virales, détoxication hépatique

Phytocap

Prix normal €49,50 Solde

Scutellaria baicalensis. Soutien de terrain des affections cancéreuses, inflammatoires, virales, anxiété, allergiques, détox hépatique. Utilisé dans l’arthrose, la polyarthrite rhumatoïde notamment.

Plante des steppes arides, la scutellaire du Baïkal (scutellaria baicalensis) aussi appelée Huang Qin dans la médecine traditionnelle chinoise est une plante assez méconnue en Occident, à tort. Anti-inflammatoire, anti-âge, sédative, tonique mais aussi tranquilisante, antivirale et antibactérienne elle a tout pour devenir la nouvelle star des compléments alimentaires.  

C’est un basique de la médecine traditionnelle chinoise, connu et utilisé depuis des centaines d’années sous le nom de Huang Qin, pour ses remarquables propriétés anti-inflammatoires et régulatrices.

La scutellaire du lac Baïkal des propriétés puissantes face aux cancers, aux virus ou aux maladies inflammatoires et dégénératives.

La majorité des recherches actuelles se concentrent sur les polyphénols contenus dans la racine de la scutellaire. Ils sont plus de trente, mais trois d’entre eux se distinguent pour leur puissante activité anti-inflammatoire : la baicaline, la baicaléine et la wogonine. Leur action conjointe limite fortement la prolifération d’agents inflammatoires.

Ces effets se perçoivent notamment sur le plan articulaire. La scutellaire du Baïkal soulage les arthrites et les arthroses, en particulier dans les hanches et les genoux, ce qui permet d’éviter l’usage trop intensif des antidouleurs classiques, aux effets secondaires cumulatifs dommageables. Mais le champ d’application est tellement vaste au fur et mesure des études réalisées que les nombreuses propriétés qui se font jour s’entrecroisent.

La wogonine, par exemple, a aussi démontré une action prometteuse sur le diabète : ce polyphénol puissamment antioxydant normalise l’hyperglycémie, stimule le cœur et protège le muscle cardiaque de la nécrose, souvent un corolaire du diabète et d’autres pathologies inflammatoires. La scutellaire s’est aussi montrée efficace dans le rééquilibrage des taux de "bon "et "mauvais" cholestérol

Anti-âge et protecteur du cerveau

La baicaléine, quant à elle, est toujours à l’étude pour ses propriétés anti-oxydantes, protectrices de la fonction synaptique, dont la défaillance serait notamment la cause des maladies dégénératives du cerveau comme Alzheimer. Des études sur la souris ont montré qu’une prise orale dans l’eau de boisson améliorait la plasticité synaptique (c’est-à-dire la propriété des neurones à modifier les connexions entre leurs terminaisons nerveuses) et réduisait du même coup les pertes de mémoire.

Cette puissance anti-oxydante est telle qu’elle laisse présager des développements futurs très prometteurs dans la lutte contre le vieillissement

Les propriétés calmantes, relaxantes et équilibrantes du système nerveux dont fait preuve Scutellaria baicalensis la désignent au premier chef pour remplacer les molécules chimiques couramment utilisées devant les troubles du sommeil, l’angoisse ou l’instabilité émotionnelle.

CONTENANT

120 Gélules