Bol d'Air Jacquier Aero 2 - Oxygénation cellulaire

Bol d'Air Jacquier Aero 2 - Oxygénation cellulaire

Holiste

Prix normal €3.890,00 Solde

Nombreux sont les médecins et cancérologues qui recommandent le Bol d’air Jacquier à leurs patients mais le Bol d’air s’utilise aussi en prévention ou tout simplement comme parfait anti-stress.

L’importance de l’oxygénation cellulaire 

L’oxygénation cellulaire est la clef de voute d’une bonne santé. Car un excès (hyperoxie) comme un manque d’oxygène (hypoxie) provoquent stress oxydatif et création de radicaux libres, entraînant un vieillissement prématuré des cellules.

Les ravages de l’hypoxie
Parmi les principales causes de manque d’oxygène, on trouve la pollution et le tabac. Car le dioxyde de carbone prend la place de l’oxygène sur l’hémoglobine. Résultat, 50 % des sites de fixation de l’oxygène sur l’hémoglobine sont bloqués chez les fumeurs. Un fait grave, puisque l’hypoxie peut entraîner de troubles du système immunitaire, des allergies et même accroître les risques de maladies cardiovasculaires.

La solution : améliorer l’assimilation de l’oxygène par l’organisme
Contre les méfaits de notre mode de vie, à l’origine de l’hypoxie, il existe une solution : le Bol d’Air. Il permet de respirer avec plus d’efficacité, en utilisant un super-transporteur d’oxygène qui va faciliter son assimilation.

Le procédé
De la résine de pin distillée est placée dans la machine. Grâce à un flux d’air, les molécules volatiles de la formule sont libérées et expulsées par un tuyau devant lequel on doit respirer. Par ce procédé, l’oléo-résine se charge de propriétés nouvelles et devient un extraordinaire transporteur d’oxygène.

Déroulement d’une séance
L’utilisation du Bol d’Air Jacquier est aussi simple que son procédé peut sembler compliqué. On s’assoit face à la machine, on place son visage à 10 cm de la corolle d’où l’air modifié est expulsé et on respire naturellement. Un conseil : fermer les yeux, pour mieux profiter de l’odeur délicate qui transporte l’esprit dans les forêts de pins landaises.

Une méthode avérée
M. René Jacquier -l’inventeur du Bol d’Air- était l'élève d'un prix Nobel de chimie. La méthode a été vérifiée par 4 années d’observation et d’évaluations, soutenue par la thèse de doctorat en Biologie de Béatrice Mercier et validée par un jury international et pluridisciplinaire. Elle est conseillée par de nombreux médecins, kinésithérapeutes et ostéopathes.

Des bénéfices durables
Une séance de quelques minutes fait effet pendant plusieurs heures. Autre avantage, ce qui a été fait reste acquis à la cellule pour toujours.

Les bienfaits à court terme
1) Améliorer l’état nerveux
Le bienfait le plus remarquable du Bol d’Air Jacquier est d’améliorer immédiatement l’état nerveux. Peu étonnant, quand on sait que les cellules nerveuses sont les plus gourmandes en oxygène –devant les muscles, y compris le cœur. Un effet que l’on constate immédiatement, même après les 3 petites minutes conseillées pour la première séance. Un shoot qui détend, relaxe et donne presque de mini vertiges, tant le sentiment de bien-être est explosif.
2) Avoir un joli teint
Une séance suffit également à colorer les joues d’un rose enfantin. L’impact est d’autant plus flagrant que le teint est terne –notamment chez les fumeuses.

Les bienfaits à long terme
- Accompagner la perte de poids : une bonne oxygénation permet de mieux consommer les graisses, en augmentant le métabolisme
- Augmenter les capacités d’auto-défense
- Réduire diverses pathologies : asthme, fatigue chronique, hypertension, apnée du sommeil…
- Diminuer le stress
- Mieux gérer la fatigue
- Prévenir le vieillissement
- Améliorer la préparation et la récupération physique pour les sportifs

Comment pratiquer

Durée des séances
Au départ, s’en tenir à des séances de 3 minutes –que l’on pourra pratiquer plusieurs fois dans la journée. Mieux vaut, en effet, laisser corps et esprit s’habituer à cette petite révolution intérieure. Puis, on augmente progressivement la durée, pour aller jusqu’à 15 minutes au maximum.

Fréquence des séances
Chacun peut pratiquer le Bol d’Air Jacquier à sa convenance. Cure intensive de 21 jours à 1 mois ou, plus régulièrement tout au long de l’année, tout dépend des effets recherchés et de ses disponibilités.

 Différence entre le bol d'air AERO et le bol d'air TONIC

- Celui ci a un flux d'oxygène beaucoup plus intense que le bol d'air TONIC,

- 1 min d'AERO est = à 3 min de TONIC

- Il est beaucoup plus silencieux que le TONIC

- Son entretien est plus facile que le TONIC

- Il est plus facilement ajustable

*Vente uniquement réservée pour la Belgique