BÉNÉFICIEZ DE 5% DE RÉDUCTION DÈS 200€ D'ACHAT

Le Bol d'Air® et le Covid-19

Comment répondre à vos questions alors que nous savons si peu de choses sur cette maladie et sur ce virus, et que nous n’en avons aucune expérience ?

L’épidémie actuelle nous rappelle que nous n’avons pas de médicaments pour traiter toutes les infections. En l’état actuel, on ne peut qu’aider l’organisme à "passer le cap", en stimulant ses capacités de défenses immunitaires naturelles. 

Ce que nous savons sur le Covid-19 est qu’il provoque une forte inflammation de l’ensemble du système respiratoire, aboutissant à diminuer dramatiquement l’oxygénation cellulaire. Ce que nous savons du Bol d’air® est qu’il améliore l’oxygénation cellulaire et permet de lutter contre l’hypoxie. On appelle hypoxie l’insuffisance d’oxygène au niveau des cellules du corps. 

90 % de l’énergie fabriquée par l’organisme se base sur la consommation d’oxygène par de petits organites présents dans les cellules (les mitochondries). Le manque d’oxygène cellulaire entraine la perte de l’énergie vitale.

Or le système immunitaire a une demande en oxygène multipliée par 10 à 20 lorsqu’il est sollicité. De plus, en cas de manque d’oxygène, les lymphocytesT (dont le rôle est d'éliminer les cellules infectées) ont une efficacité diminuée.

De ce fait, aider l’organisme à "passer le cap" en assurant l’oxygénation cellulaire qui lui est nécessaire, nous semble d’une importance capitale, que ce soit avant, pendant ou après un épisode infectieux.

D’autre part l’inflammation est une des armes de notre système immunitaire, il ne faut donc pas ralentir son action mais la contrôler. L’inflammation est une réponse normale de l’organisme à l’infection. Les médicaments anti-inflammatoires (comme la cortisone) sont susceptibles d'atténuer cette réaction et masquer les signes de gravité, retarder le diagnostic et la prise en charge médicale. C’est la raison pour laquelle ils sont actuellement déconseillés. Les éléments inhalés en sortie du Bol d’air® ne sont pas « cortison-like » mais stimulent juste les surrénales et favorisent la production d’énergie.

Un autre aspect positif à prendre en considération, est l’action locale - antibactérienne, antifongique et virucide, fluidifiante et expectorante pour les voies pulmonaires, des inhalations Bol d’air®.

En résumé, la méthode Bol d’air® est un soutien de l’immunité et des capacités de défenses naturelles de l’organisme. Elle apporte une oxygénation cellulaire globale, sans risques radicalaires (stress oxydatif de la cellule) et offre ainsi une aide potentiellement bénéfique à la problématique de santé que nous vivons actuellement .

Découvrir le Bol d'Air®


2 commentaires

  • Bonjour Amandine, merci pour votre commentaire !
    Pas de soucis pour l’allaitement avec le Bol d’Air. Nous vous avons également répondu par mail :)

    Okinaha
  • Bonjour, merci pour cet article très instructif. Le bol d’air est il compatible avec l’allaitement? D’avance merci.

    Amandine

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés